Calendrier de l’Avent, pis après

1er décembre aujourd’hui…

Comme les règles du quotidien changent de semaine en jour, d’heure en humeur, que nos vies rétrécissent, que nos activités se soustraient au compte des cas de COVID qui s’additionnent, que nos libertés se détendent dans des bains de «bulle», qu’il pleuve au lieu de neiger, que la magie de Noël sorte ses gros bras à coût de sets de lumières accrochés jusqu’à nos lacets de bottines pour nous remonter le moral, pour nous faire croire qu’on avance dans nos vies l’air lumineux, que notre capacité de partager, d’aider, de donner à ceux et celles qui sont dans le besoin, ça, ça change pas, que le concept qui sont dans le besoin lui, a changé, il englobe plus de monde cette année, un concept élargi, que c’est peut-être ton voisin, ta voisine, dans son beau condo, qui télétravaille en déprimant à un bon salaire, qui a le frigidaire b’en plein, de l’eau chaude, du chauffage, du linge, t’sais, qui a l’air de manquer de rien, mais qui aurait profondément besoin que tu ailles cogner à sa porte, en restant à deux mètres, loin de son entrée, sur sa galerie pis que tu lui demandes comment ça va, un vrai comment ça va, un qui te demande de faire une pause, le ou la regarder dans les yeux, l’écouter te répondre. Pis, je dis ça, ça peut aussi être ton marchand de légumes, le barista de ton café de quartier, le chauffeur d’autobus, t’sais, ceux et celles qui vivent en dehors de ta bulle… Faqu’euh… Comme c’est pas tout à fait pareil cette année, je vais changer les règles de mon engagement envers vous, mes chères lectrices et mes chers lecteurs, juste pour le mois décembre, je vais écrire et publier à tous les jours, comme un calendrier de l’Avent qui va continuer après Noël, pour se rendre jusqu’au Jour de l’An 2021. Tu me lis, tu me lis pas, c’est pas grave, moi, je m’impose… Non, tiens, je m’im«pause» d’écrire pour te demander à mon tour, comment ça va? Un vrai, un qui va t’écouter de mes yeux et que tes mots vont faire écho dans mes oreilles… Tous les jours, on se prendra notre Café en Bas de laine pour passer à travers ce qui reste de l’année 2020… Tu vas voir, y’a bien des choses qui ne changent pas… C’est p’t’être plate en tabarnak, mais on va toffer!

Bonne journée!

P.S. Quelqu’un chez vous a attrapé un Lutin en ce 1er décembre? Ou c’t’année, y sont toutes morts de la COVID?….. Maudit que ce serait plus simple….

8 réflexions sur “Calendrier de l’Avent, pis après

    1. J etais en manque de te lire justement…ce calendrier va être la petite friandise parfaite des derniers jours de cette drôle d’ année…ravie, merci 🙂

      J'aime

      1. Ma belle Valérie 💕 d’amour… Moi, j’ai hâte de tricher un peu et de marcher jusqu’à toi! D’ici-là, on va se lire virtuellement ma chère!!! Et toi, comment vas-tu m voisine?

        J'aime

  1. Lorsque l’on demandait à mon père  » comment ça va » dans les soirées des fêtes, il répondait  » comme c’est mené » alors, c’est toi qui tient les guides, je te suis comme un bon cheval… prend-toi une bonne couverture et fait chauffer des briques sur le poêle pour tes pieds…mais pas trop de fouet SVP… je n’ai plus l’âge pour cela…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s